Les sept dons de l’Esprit-Saint

a1Le Christ l’a promis : « Je ne vous laisserai pas orphelins »(Jn 14,18), « Je prierai le Père, il vous donnera un autre Paraclet,…l’Esprit de Vérité »(v.16). 

Ainsi, l’Ascension est suivie du don de l’Esprit, à la Pentecôte : c’est la naissance de l’Eglise. Pas de Pâques sans Pentecôte ! L’Esprit Saint suscite des témoins du Ressuscité.

Issu du mot grec Pneuma (littéralement Souffle), alternativement représenté par une colombe, ou décrit comme une langue de feu descendant sur les Apôtres à la Pentecôte, ou encore sous la forme indissociable de nuée et lumière lors de la Transfiguration, le Saint-Esprit est l’Esprit de Dieu qui pousse et aide à l’action, non seulement les croyants, mais aussi l’humanité toute entière.
Par les Ecritures qu’elle nous transmet, par le ministère de ses prêtres, par la liturgie sacramentelle au cours de laquelle l’Esprit-Saint nous met en communion avec le Christ, par la prière au cours de laquelle Il intercède pour nous, par tous les signes de la vie apostolique et missionnaire, L’Eglise est le lieu premier et essentiel de notre connaissance de l’Esprit de Dieu.
Au cours des différents sacrements, l’Esprit Saint est symbolisé par l’Eau qui purifie et sanctifie au cours du Baptême, et par l’Onction lors de la Confirmation qui perpétue dans l’Eglise la grâce de la Pentecôte, de l’Ordination, et de l’Onction des malades au cours de laquelle il procure grâce de réconfort, de paix et de courage. Prié pendant l’Eucharistie lors de la prière à la conversion du pain et du vin en Corps et Sang du Christ, ainsi que dans le sacrement du Mariage, il est aussi présent dans la formule d’absolution du sacrement de Pénitence et de Réconciliation.

Mystérieuse influence, expression de l’Amour du Père et du Fils, reconnu par le premier Concile de Nicée comme la troisième personne de la Trinité, distinct du Père et du Fils, mais consubstantiel à eux (c’est-à-dire partageant la même essence), l’Esprit- Saint, selon le Catéchisme des évêques de France « déploie, dans la vie des fidèles, ses propres dons qu’ils ont reçu au baptême et à la confirmation. Et qui leur permettent d’agir pleinement en enfants de Dieu : la sagesse, l’intelligence, le conseil, la force, la science, la piété et la crainte de Dieu. L’Esprit les conduit ainsi vers le Père, à travers toutes les rencontres humaines »