Sainte Larissa (+376)

et ses compagnons et compagnes, martyrs goths. Ils ne sont pas inscrits dans le martyrologe romain, mais ils sont honorés dans l’Eglise orthodoxe, des Grecs et des Russes pour avoir subi le martyre en Crimée. Ils étaient vingt trois. Ils furent brûlés vif par un roi goth encore païen, dans la tente qui leur servait d’église, car ils étaient nomades. On connaît quelques noms : Larissa, Anna, Alla, Monco, Mamica, Uirko, Gaatha, Duklida, pour les femmes, et pour les hommes : Bathuse, Hiscoes, Souerilas, etc …

Nous n’avons nul besoin de voyager pour trouver le Royaume de Dieu, ni de traverser les mers pour rencontrer le Seigneur. L’un et l’autre sont en nous
(Saint Antoine, ermite)